Suivre Eutelsat

Le vice-ministre britannique des Finances, Danny Alexander, aujourd’hui en visite chez Eutelsat pour évoquer « Eutelsat Quantum », un nouveau concept de satellite paramétrable par logiciel

Communiqué de presse   •   jan 23, 2015 12:28 CET

Danny Alexander (à droite), vice-ministre britannique des Finances avec Michel Azibert, Directeur général adjoint et Directeur commercial en charge du développement d'Eutelsat. Copyright Denis Allard / REA

Paris, le 23 janvier 2015 - Danny Alexander, vice-ministre britannique des Finances, s’est rendu ce jour au siège d’Eutelsat Communications (NYSE Euronext Paris : ETL) pour s’entretenir avec Michel Azibert, Directeur général adjoint et Directeur commercial en charge du développement de l’entreprise. Ils ont évoqué ensemble le programme satellitaire « Eutelsat Quantum », qui vient d’être initié.

Eutelsat Quantum va révolutionner la prestation de service, en permettant pour la première fois à ses clients de définir les caractéristiques dont ils ont besoin en matière de performance et de flexibilité. Ce programme satellitaire inaugurera un nouveau type de satellites paramétrables par logiciel, baptisé « Eutelsat Quantum », qui constituera une nouvelle référence en termes de configuration de couverture, de bande passante, de puissance et de fréquences. Les applications permises par ce nouveau concept satellitaire seront destinées aux clients présents sur les marchés des services aux gouvernements, de la mobilité et des données.

Les technologies qui se trouvent au cœur de la conception du concept satellitaire « Eutelsat Quantum » seront développées avec le soutien de l’ESA, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec Eutelsat UK. Le premier satellite, dont le lancement est prévu en 2018, sera construit au Royaume-Uni par Airbus Defence and Space sur la base d’une charge utile innovante et présentant un haut niveau de flexibilité. Il s’appuiera également sur une nouvelle plateforme qui sera élaborée par la filiale d’Airbus Defence and Space, Surrey Satellite Technology Ltd. (SSTL). Ces deux développements seront réalisés avec le concours de l’Agence spatiale du Royaume-Uni.

A l’occasion de sa visite chez Eutelsat, Danny Alexander a déclaré : « La France est l’un des principaux partenaires stratégiques du Royaume-Uni. C’est également l’un des plus anciens. Si je suis à Paris aujourd’hui, c’est parce que je souhaite comprendre comment les entreprises françaises et britanniques arrivent à travailler de concert pour développer de nouvelles technologies prometteuses qui vont permettre à nos deux économies de conserver leur statut de premier plan dans le domaine des sciences et de l’industrie. Grâce à notre appartenance commune à l’Union européenne, nous pouvons travailler efficacement, sans nous imposer de limites, sur des projets commerciaux, stratégiques et relatifs au secteur de la défense – comme en témoignent ces satellites qui vont bientôt conquérir l’espace. »

Michel Azibert, Directeur général adjoint et Directeur commercial en charge du développement d'Eutelsat, a rajouté : « Avec ce nouveau concept de satellite, « Eutelsat Quantum », nous allons offrir un niveau incomparable d’efficacité et de flexibilité à nos clients. Ce programme s’inscrit dans la continuité de notre tradition d’innovation, qui s’est illustrée notamment au travers des projets Skyplex et KA-SAT. Trente ans après que l’industrie britannique a piloté la construction de notre première génération de satellites, nous nous réjouissons de voir que l’industrie spatiale britannique est sur le point d’à nouveau développer de nouvelles technologies porteuses de nombreuses potentialités dans le domaine des satellites commerciaux. »

Créé en 1977, Eutelsat Communications (NYSE Euronext Paris : ETL, code ISIN : FR0010221234) est l'un des premiers opérateurs mondiaux de satellites de télécommunications et bénéficie de l’une des plus longues expériences dans ce domaine. Avec une flotte de 35 satellites, le Groupe commercialise de la capacité auprès d’un portefeuille de clients constitué notamment de télédiffuseurs, d’associations de télédiffusion, d’opérateurs de bouquets de télévision, de fournisseurs de services vidéo, de données et d’accès Internet, d’entreprises et d’administrations. Les satellites d’Eutelsat offrent une couverture de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Asie-Pacifique et du continent américain, permettant d’établir des communications en n’importe quel point du territoire, utilisées pour des applications vidéo, des services de données et de haut débit ou des services gouvernementaux. Eutelsat, qui a son siège à Paris, s’appuie sur un réseau de bureaux commerciaux et de téléports situés dans le monde entier. Ses équipes, qui réunissent 1 000 collaborateurs originaires de 32 pays, disposent d’une expertise technologique de haut niveau dans leurs domaines d’activités et travaillent en étroite collaboration avec leurs clients pour offrir une qualité de service de premier ordre. www.eutelsat.fr

Pièces jointes

Document PDF